MON ANGLET.fr

La salle du conseil municipal entre style néo-basque et nouvelles technologies

Le conseil municipal s’y réunit au moins une fois par trimestre en séance publique… La vaste salle des délibérations, située dans l’aile nord de l’hôtel de ville, est l’antre de la vie démocratique angloye. Le bâtiment s’inscrit dans le style néo-basque très en vogue dans les années trente, dont il est l’une des plus belles réalisations en Côte basque.

La salle du conseil municipal entre style néo-basque et nouvelles technologies

La salle du conseil municipal témoigne de la volonté politique des années trente de marquer une étape décisive dans le développement d’Anglet. La mairie, développée autour d’un patio et d’une tour carrée, s’offre alors une vaste salle des délibérations pour affirmer le pouvoir municipal de l’époque, conduit par François Dommain, sous le Front populaire. Cet ensemble alimente aujourd’hui la curiosité du public lors des Journées du patrimoine.

Au fil du XXe siècle, divers agrandissements et embellissements ont été apportés, mais il faudra attendre les années 1980 et 1981 pour effectuer la première modernisation de la salle du conseil. La conception du décor et du mobilier, adaptée à l’importance de la nouvelle assemblée, fut l’oeuvre du décorateur Gazel de Biarritz. Pendant les travaux, le conseil municipal siégea à la villa El Hogar.

Un esprit contemporain

Autres temps, autres moeurs… Depuis l’entrée dans le XXIe siècle, les séances du conseil municipal sont retransmises sur le site Internet de la Ville, des projections de documents viennent étayer les débats… En 2008, la salle a connu un nouveau lifting. L’objectif premier de cette rénovation était de la doter d’outils modernes pour le bon déroulement des débats, comme les systèmes de vidéoconférence ou d’audioconférence sans fil et permettre aux Angloys d’assister aux débats municipaux.

Côté décoration, il s’agissait de lui donner “un esprit contemporain” tout en conservant “la bonne acoustique et certains éléments décoratifs d’origine” selon l’architecte d’intérieur Pierre Fourreau, à qui l’on doit également la transformation de la salle des fêtes du rez-de-chaussée, réalisée en 2007.

Au parquet et boiseries des “portes à grand cadre” répondent de nouveaux éléments décoratifs : peinture, patines et “travail de boiserie à joint creux” le tout de couleur miel “pour réchauffer l’ambiance” selon les préconisations de l’architecte. Ce look contemporain est accentué par les fauteuils design, disposés autour de la monumentale table ovale, remarquable travail d’ébénisterie, qui fut la marque de la rénovation des années quatre-vingt, et conservée pour limiter le coût de l’opération.

Ça s'est passé à Anglet

Visitez la version mobile de l'agenda