MON ANGLET.fr

Une nouvelle campagne de lutte contre les chenilles processionnaires

Dans le cadre de la lutte contre les chenilles processionnaires du pin, la Ville d'Anglet traite actuellement par pulvérisation ses espaces et parcs publics. Cette campagne est réalisée en octobre et novembre par voie terrestre en pleine période d'éclosion des larves de chenilles. 

Une nouvelle campagne de lutte contre les chenilles processionnaires

Traitement en forêt du Lazaret par la société Seamar

Véhicules 4 x 4

L'automne correspond à la période d'éclosion des larves de chenilles. D'où le traitement réalisé par la société Seamar à l'aide de véhicules 4 x 4 équipés d'un canon d'une portée de vingt à trente mètres de hauteur. Il comporte un insecticide biologique qui agit par ingestion. Les chenilles arrêtent de s'alimenter et meurent les jours suivants le traitement. Ce produit n'est pas nocif pour l'homme, la faune domestique ou sauvage, terrestre ou aquatique.

Parcs, jardins, forêts, ronds-points...

Débutée le 3 octobre, la campagne 2016 se poursuit tout au long du mois de novembre. La société Seamar traite les parcs et jardins, les forêts du Lazaret et du Pignada, ainsi que les espaces verts urbains (ronds-points, promenade littorale, pistes cyclables...). Les riverains sont informés via des panneaux spécifiques apposés sur toutes les zones traitées.

Un problème récurrent

Cet insecte est connu pour son mode de déplacement en file indienne

La présence des chenilles processionnaires constitue un problème récurrent à Anglet. Elles se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins, notamment le pin maritime, provoquant un affaiblissement important des arbres. Des attaques répétées sur les jeunes arbres peuvent même entraîner leur mort. L'affaiblissement des arbres favorise en outre leur attaque par des ravageurs secondaires. Quand les chenilles quittent les arbres en processions, leur pouvoir urticant peut provoquer des allergies douloureuses chez l'homme et les animaux. La lutte contre la chenille processionnaire est donc indispensable.

Lutte mécanique et biologique

Un nid de chenilles processionnaires

La Ville prend le problème à bras le corps en déployant tout au long de l'année la panoplie des moyens de lutte mécanique et biologique (traitement par pulvérisation d'un produit biologique, pièges à phéromones, échenillage, brûlage des processions) et ce, en se calant sur le cycle de développement de l'insecte. À noter que, en juin 2016, la Ville a expérimenté une nouvelle méthode : le tir au paintball à base de phéromones au parc Izadia et en forêt de Chiberta. Les résultats sont attendus en décembre prochain.

Signaler la présence des chenilles

En cas de prolifération des chenilles et afin de prévenir tous risques pour les particuliers, une équipe des services techniques de la Ville intervient sur le domaine public pour brûler les colonnes de chenilles, après appel au 0 805 20 64 64 (numéro vert Allo Mairie). Il est également possible de signaler leur présence sur la voie publique via ce FORMULAIRE

Pour plus d’informations :
Service Hygiène et sécurité au 05 59 58 31 56
Visitez la version mobile de l'agenda