MON ANGLET.fr

La collection municipale : un fonds de plus de neuf cents pièces

Plus de cent cinquante artistes représentés et plus de neuf cents pièces avec les legs de La Peña, Puch, Lesquibe et le don de la collection privée de Marie-Claude Séthi : la collection municipale d’Anglet illustre la politique culturelle de la Ville et les choix éclectiques du service des Affaires culturelles.

La collection municipale : un fonds de plus de neuf cents pièces

"Zingaro" par JP Chambas

Tout commence en 1970, avec le legs de De La Peña de tableaux, mobilier et objets d’art. Deux ans plus tard, la Ville achète la dernière toile du peintre angloy Guy Casama. Il faut attendre 1981 pour qu’apparaisse une ligne dans le budget municipal intitulée “acquisition d’œuvres d’art”.

Signe de la volonté des élus de constituer une collection municipale. Une volonté qui ne faiblira pas au fil des années et des mandats. Ainsi, la collection municipale s’étoffe grâce à des achats, des dons d’artistes, de cadeaux de la ville d’Ansbach pour les anniversaires de jumelage, de legs d’artistes ayant vécu à Anglet comme José De La Peña, Puch et Lesquibe ainsi que de commandes publiques à Charles Carrère, Lesquibe, Staehlin, Evelyne Herisson, Marianne Beall, Killy Beall, Marixa, Mallet et Jésus Etchevarria.

Ça s'est passé à Anglet

Visitez la version mobile de l'agenda