MON ANGLET.fr

Travaux de voirie : le Boulevard de la mer fermé pendant trois semaines

A compter du lundi 13 février, des travaux de reprise de revêtement de la chaussée vont être entrepris sur le front de mer au niveau de l'Esplanade Yves-Brunaud et aux alentours du Club Belambra. Ils auront notamment pour conséquence la fermeture complète du Boulevard de la Mer pendant trois semaines.

Travaux de voirie : le Boulevard de la mer fermé pendant trois semaines

Les travaux auront lieu sur le Boulevard de la mer, l'Esplanade Yves-Brunaud, la Promenade des Sources et sur les espaces publics aux alentours du Club Belambra. Ces travaux d'une durée de trois mois vont permettre de reprendre la chaussée et les espaces piétons qui se sont fortement dégradés depuis leur mise en service.
Ils seront réalisés du 13 février au 7 mai prochain et auront des conséquences sur la circulation et le stationnement. Ainsi, du 13 février au 6 mars, on procèdera à une fermeture complète du Boulevard de la Mer dans sa partie comprise entre la Promenade du Grand large et l'Allée des Arroques, c'est-à-dire à hauteur de l'esplanade Yves-Brunaud.
Une déviation sera mise en place par l'Avenue de la Chambre d'Amour, la rue de Hourticq, la rue de Fourvières, la rue Sainte-Madeleine et la rue Edith Cavell. Dans la période du 7 mars au 5 mai, la circulation à double sens pourra s'effectuer de façon ponctuelle sur une voie. La vitesse sera réduite à 30 km/h.
 Par ailleurs, sur la partie basse du front de mer, la Promenade des Sources sera quant à elle soumise à une circulation alternée pendant une bonne partie de la période du chantier.
L'ensemble de ces travaux consistent à réparer les revêtements de chaussée détériorés suite aux différentes malfaçons et non-conformités constatées pendant et à l'issue du chantier entrepris en 2012 et 2013. Ils font suite à une procédure contentieuse initiée par la Mairie d'Anglet ayant abouti à un protocole d'accord signé le 27 janvier 2017.
Ces travaux, à la charge des entreprises et de leurs sous-traitants, sont estimés à 620 000 euros. Ils couverts par les assureurs des différents intervenants du chantier.

Visitez la version mobile de l'agenda