MON ANGLET.fr

Le vignoble des sables renaît à Izadia

Au parc Izadia, la création d'une mini-vigne à titre patrimonial et pédagogique redonne vie au fameux vignoble de sable d'Anglet présent pendant trois siècles sur le littoral.

Le vignoble des sables renaît à Izadia

A l'initiative de Dominique Gibaud-Gentili, directrice du parc écologique Izadia, une cinquantaine de pieds de vignes ont donc été plantés ce lundi 1er juin sur une dune de sable créée de toutes pièces à deux pas de la Maison de l'environnement. Il ne s'agit pas ici de créer un vignoble mais de renouer avec le passé agricole d'Anglet, à petite échelle bien sûr et à titre "conservatoire, historique et pédagogique". Des agents municipaux et des jeunes en service civique ont préparé puis mis en terre les pieds avec l'aide précieuse de Nicolas Tison, vigneron et producteur du vin des sables de Capbreton. "Le sable, par sa capacité à se réchauffer instantanément, offre aux raisins un potentiel de maturation hors du commun. L'océan est l'élément modérateur : en réduisant les amplitudes thermiques, il procure ce climat caractéristique du littoral aquitain, cette douceur hiver comme été, ce qui confère au vin une remarquable finesse aromatique", indique-t-il.

Un vignoble historique

Ce n'est pas une légende, il y avait bien des vignes sur le bord de mer angloy, y compris à la Chambre d'Amour. Cette culture singulière, recensée depuis le XVIIe siècle, s'étalait sur le revers des dunes. Là, s'étiraient d'étroites parcelles orientées nord-sud, cernées d'une palissade de brandes et de genêts pour servir de rempart à la vigne... On y produisait un pur vin de sable, à l'équilibre porté par une agréable fraîcheur. Il produisait un léger chatouillement gazeux au palais... mais "cassait" un peu les jambes, dit-on...

A lire également

Visitez la version mobile de l'agenda