Imprimer la page

Le retour à la semaine des quatre jours

L'organisation de la semaine scolaire dans les écoles publiques d'Anglet a fait l'objet, en novembre et en décembre 2017, d'une vaste concertation auprès des parents d'élèves, des enseignants et des personnels municipaux travaillant dans les établissements. Les résultats de l'enquête menée auprès de ces différents publics ont été exposés, au cours du mois de janvier 2018, aux différents conseils d'école, appelés à leur tour à émettre un avis. Un comité de suivi des rythmes scolaires, composé des représentants des parents d'élèves, de l'Education Nationale, de la Caisse d'Allocations Familiales, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que des chefs d'établissement, a encadré cette démarche.
La synthèse de ces travaux et le vote largement majoritaire des conseils d'école (84%) a conduit le Conseil municipal à voter, le 22 février 2018, une délibération allant dans le sens d'une réorganisation des rythmes scolaires sur quatre journées.
Conformément au décret du 27 juin 2017 autorisant des adaptations à l'organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques, la Ville a donc présenté une demande de dérogation, qui a été validée au printemps dernier par le directeur académique des services de l'éducation nationale (DASEN).

Ainsi l’organisation du temps scolaire pour cette rentrée 2018-2019 est le suivant : 8h30-12h / 14h-16h30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi.

Les ateliers découverte succèdent aux nouvelles activités périscolaires

En conséquence, la Ville a fait évoluer son Projet Educatif Territorial (PEDT). En dépit de l'arrêt des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP), les équipes éducatives de la Direction Enfance Jeunesse travaillent pour mettre en œuvre un projet périscolaire cohérent et qualitatif.
L'idée consiste, d'une part, à renforcer les animations des accueils de loisirs périscolaires qui existaient déjà avant la réforme et, d'autre part, à structurer des ateliers payants prolongeant l'esprit des NAP après les cours, en s'appuyant sur les compétences et l'expérience des équipes d'animation de chaque école.
Les axes éducatifs poursuivis sont les suivants : favoriser l'épanouissement personnel de l'enfant ; encourager la découverte et les nouveaux apprentissages ; éduquer à la citoyenneté et au " vivre ensemble ".

Les ateliers découvertes, prolongement des NAP, verront donc le jour dans les écoles élémentaires après les vacances de Toussaint. Ils se construiront autour de six à sept séances d'une heure permettant d'atteindre à l'issue du parcours l'objectif pédagogique prévu. Ils nécessiteront une inscription préalable des familles et un engagement pour que l'enfant suive l'atelier où il est inscrit durant toute la période concernée. Le coût horaire de l'atelier est le même que celui d'une heure de périscolaire classique (de 1,30€ à 2,68€).

Une nouvelle grille tarifaire des prestations Enfance-Jeunesse

Le Conseil municipal du 19 juillet dernier a validé la nouvelle grille tarifaire des prestations Enfance et Jeunesse, qui concernent la restauration scolaire, l'accueil périscolaire, l'Accueil de loisirs sans hébergement de Baroja ainsi que les Ateliers J.
Cette grille repose toujours sur la modulation des tarifs en fonction du quotient familial, mais apporte un principe de plus grande équité notamment pour les revenus médians.
La restructuration de la grille tarifaire se traduit de la manière suivante :
- Maintien des tarifs pour les revenus les plus bas
- Diminution des tarifs pour les revenus intermédiaires fortement sollicités jusque là
- Faire porter le volume des recettes générées par la hausse traditionnelle des tarifs de 1 % en augmentant uniquement les foyers dont le quotient familial est supérieur à 1 550 €, ainsi que les foyers non domiciliés sur la commune.
A noter que trois nouvelles tranches sont introduites dans la catégorie des revenus supérieurs, afin de moduler davantage les tarifications.

 

 

Des effectifs stables

Avec 2.084 élèves inscrits pour cette rentrée sur les 14 écoles de la ville (2.079 en septembre 2017), les effectifs affichent une relative stabilité.
723 enfants sont inscrits en maternelle (contre 737 en septembre 2017, soit -14) et 1.361 en élémentaire (contre 1.342 en septembre 2017, soit +19). 

Il en résulte donc un solde positif de +5 élèves.
Ces données ne prennent pas en compte les 55 enfants pré-inscrits pour une rentrée en très petite section (TPS). Celle-ci s'effectuera en janvier 2019 en fonction des possibilités de chaque école. 
Comme chaque année, l'Education Nationale procédera le jour de la rentrée au comptage des élèves et mettra en adéquation les effectifs recensés et le nombre de postes d'enseignants.