Imprimer la page

Pour la majorité des 40 000 habitants d’Anglet, comme ailleurs en France, plus question de se rassembler, de déambuler plus d'une heure dans les rues, de circuler en voiture pour autre motif que celui mentionné sur une attestation dérogatoire très restrictive. Encore moins de fréquenter les 4,5 km de littoral. La consigne est simple : "Restez chez vous". Partout, dans la ville, la vie s’est arrêtée et le temps semble s’être figé. Montrer ce respect collectif de la contrainte faites aux citoyens, privés de printemps, de travail, de promenades, de vacances ou d’écoles et surtout rendre hommage à toutes celles et ceux qui n’ont pas fait de pause, tel est le but de ces images.

Un témoignage du temps suspendu

Elles n’effacent en rien les difficultés personnelles ou économiques que peuvent rencontrer certains. Mais elles sont là pour témoigner de ce moment unique dans l’histoire d’Anglet, et permettront à ceux qui ont la tête dans le guidon durant cette crise sans précédent, de découvrir ce temps en suspension… On n’avait jamais entendu aussi fort le chant des oiseaux !

Images Drone : Jean-Baptiste Sorin, Pays Basque Drone, dans le strict respect de la réglementation aérienne édictée par la DGAC.

Réalisation et montage : Hôtel de ville -Direction de la communication (K. Pierret-Delage).