Imprimer la page

En juillet 2018, le Gouvernement présentait son Plan Biodiversité qui fixe un objectif ambitieux de zéro plastique rejeté en mer d'ici 2025. En effet, 80% des déchets marins proviennent de la terre et 75 % d'entre eux sont des déchets plastiques. Face à cette situation, les acteurs du littoral sont invités à renforcer la sensibilisation auprès des citoyens pour lutter contre ces déchets plastiques et ainsi veiller à la propreté et à la préservation des plages.
Afin d'agir concrètement, le ministère de la Transition écologique et solidaire propose aux communes littorales de signer une charte d'engagement comprenant des gestes concrets destinés à réduire au quotidien les déchets plastiques. Ce document a été établi en lien avec l'Association nationale des élus du littoral (ANEL) et de nombreux acteurs comme l'ADEME, le Conservatoire du littoral ou Surfrider Foundation.

Quinze engagements

La charte comprend 15 engagements concrets répartis en 3 volets :
• Sensibilisation : mobilisation des acteurs économiques, information des usagers, etc...
• Prévention : intégration du zéro plastique dans les cahiers des charges des événements municipaux, expérimentation de la consigne sur les contenants alimentaires, etc...
• Nettoyage : ramassage, collecte et tri des déchets.
La charte vise ainsi à préserver l'environnement et protéger la biodiversité, limiter les rejets et impacts dans la nature, valoriser l'image des communes soucieuses de préserver l'environnement, sensibiliser l'ensemble des acteurs du territoire et des usagers de la mer, améliorer l'accueil touristique et l'attractivité des plages.

Des indicateurs de suivi

Un label, découlant de la charte, devrait voir le jour d'ici quelques mois.
Au regard des actions déjà menées sur son littoral et dans un objectif d'amélioration continue, la Ville d'Anglet s'est engagée dans cette démarche au travers d'une décision unanime du Conseil municipal lors de sa séance du 26 septembre 2019. Un groupe de travail regroupant les services de la collectivité, l'Office du tourisme et les différents acteurs locaux concernés (Communauté d'Agglomération du Pays Basque, Bil Ta Garbi, ...) sera constitué afin d'optimiser les pratiques existantes et de mettre en oeuvre progressivement les actions nécessaires pour atteindre les 15 engagements.
Il est à noter que, pour évaluer la démarche, des indicateurs de suivi (présence de panneaux d'information, nombre d'interventions en milieu scolaire, nombre d'événements conformes à la démarche zéro plastique, nombre d'opérations de nettoyage...)sont proposés. Ils permettent de fixer les objectifs et d'évaluer la pertinence des actions mises en oeuvre.