Imprimer la page

Véhicules 4 x 4

L'automne correspond à la période d'éclosion des larves de chenilles. D'où le traitement réalisé par la société Seamar à l'aide de véhicules 4 x 4 équipés d'un canon d'une portée de vingt à trente mètres de hauteur. Il comporte un insecticide biologique qui agit par ingestion. Les chenilles arrêtent de s'alimenter et meurent les jours suivants le traitement. Ce produit n'est pas nocif pour l'homme, la faune domestique ou sauvage, terrestre ou aquatique.

Parcs, jardins, forêts, ronds-points

Débutée le 25 septembre, la campagne 2017 s'échelonne sur trois semaines le temps pour la société Seamar de traiter les parcs et jardins, les forêts du Lazaret et du Pignada, ainsi que les espaces verts urbains (ronds-points, promenade littorale, pistes cyclables...). Les riverains sont informés via des panneaux spécifiques apposés sur toutes les zones traitées.

Un problème récurrent

La présence des chenilles processionnaires constitue un problème récurrent à Anglet. Elles se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins, notamment le pin maritime, provoquant un affaiblissement important des arbres. Des attaques répétées sur les jeunes arbres peuvent même entraîner leur mort. Quand les chenilles quittent les arbres en processions, leur pouvoir urticant peut provoquer des allergies douloureuses chez l'homme et les animaux.

Une lutte mécanique et biologique

Depuis l'interdiction préfectorale, intervenue voici quatre ans, de procéder à un épandage aérien d'insecticide par survol de la commune en hélicoptère, la Ville s'est tournée vers d'autres moyens de lutte. La chenille est désormais combattue par l'effet conjugué de pulvérisations de traitements biologiques depuis le sol, de pièges à phéromones et du cerclage des pins. Un effort à laquelle la collectivité invite les particuliers à s'associer, dans la mesure où elle-même ne peut intervenir que sur le domaine public, alors que les pins sont également très nombreux sur les propriétés privées. La Ville a également expérimenté le tir au paintball à base de phéromones et installé des nichoirs à mésanges. Cet oiseau est en effet reconnu comme prédateur naturel des chenilles.

Signaler la présence des chenilles

En cas de prolifération des chenilles et afin de prévenir tous risques pour les particuliers, une équipe des services techniques de la Ville intervient sur le domaine public pour brûler les colonnes de chenilles, après appel au 0 805 20 64 64 (numéro vert Allo Mairie).

plus d'informations

Pour tout renseignement, contactez le service Hygiène et sécurité de la Ville au 05 59 58 31 56.