Imprimer la page

Depuis quelques années, la Ville d'Anglet a considérablement réduit l’usage des produits phytosanitaires (moins 80 %). Et la Ville a décidé d’aller au-delà du cadre règlementaire en n’ayant plus recours au moindre produit quel que soit le lieu. Pour ce faire, elle adapte progressivement ses méthodes d'entretien.

Gestion plus durable

Apprendre à se passer de produits phytosanitaires nécessite de mettre en place de nouveaux moyens d'actions, plus respectueux de l'environnement. Quelques exemples:

  • modification des fréquences de fauchage et de passage de la balayeuse du service voirie;
  • mise en place de nouveaux modes de gestion par le service des Espaces verts : paillage des massifs, plantation de plantes vivaces, tonte raisonnée, suppression d'obstacles naturels (haies séparatives et brandes), entretiens mécaniques, etc.;
  • réalisation d'une surveillance, d'un entretien manuel et mécanique pour les terrains de sport; 
  • entretien des cimetières à l'aide de matériels mécaniques et avec du personnel sur chaque site.

Loin d'être délaissé, l'espace public est géré différemment et de manière durable dans le respect de la santé des usagers, des agents et de la biodiversité.

Sensibiliser les Angloys

L'abandon de l'utilisation des pesticides va modifier le paysage urbain. La nature va gagner du terrain. Les habitants devront s'habituer à d'autres formes de fleurissement comme signe d'une gestion respectueuse de l'environnement et non d'un manque d'entretien.

Pour accompagner ces changements, des panneaux explicatifs, avec le label "zéro pesticide" seront installés en ville. L'objectif est d'inviter chacun à porter un autre regard sur la végétation spontanée.

Les jardins privés aussi

À partir du 1er janvier 2019, l'usage des pesticides sera également interdit dans les jardins des particuliers. Les habitants peuvent dès à présent accompagner les démarches de la Ville en jardinant autrement, sans produits phytosanitaires. Plus d'infos ici.