Imprimer la page
Ben, Robert Combas et Jean-Luc Parant, figures majeures de la scène artistique française, se prêtent au jeu de la création à quatre et six mains d’un ensemble d’œuvres communes réalisées spécifiquement pour l’exposition Terrain de “Je” - Portraits et autoportraits qui ouvrira ses portes le 6 juillet prochain à La Villa Beatrix Enea, centre d’art contemporain d’Anglet. Des œuvres historiques appartenant à leurs collections respectives seront également présentées.

Terrain de “Je” : une création à quatre et six mains, libre et inédite

L’idée, l’envie de travailler ensemble avait germé chez Ben, Robert Combas et Jean-Luc Parant depuis un long moment sans pour autant se concrétiser. Ben, artiste populaire auprès du grand public par ses "écritures" et Combas, chef de file de la figuration libre, n’ont exposé qu’une seule fois tous les deux en 1998, lors de l’exposition "Ben et Combas – entre deux guerres" (Historial de la Grande Guerre à Péronne) qui réunissait des œuvres que chacun avait travaillé de son côté. Jean-Luc Parant, qui se définit comme « fabricant de boules et de textes sur les yeux », n’avait quant à lui jamais exposé en trio avec ses amis. 

La Villa Beatrix Enea, centre d’art contemporain d’Anglet, offre à Ben, Combas et Parant, un terrain de jeu. En leur proposant de se lancer dans une création inédite, à quatre et six mains, sur le thème du portrait et de l’autoportrait, elle a suscité l’enthousiasme chez ces adeptes d’un art empreint d’une grande liberté, prêts à se livrer au jeu du cadavre exquis.

Intitulée Terrain de Je”, l’exposition croise ainsi les univers artistiques singuliers de ces trois grandes figures de l’art contemporain.

Des œuvres historiques et des créations spécifiques pour Anglet

L’exposition comporte un ensemble de pièces originales – papiers, dessins, peintures, sculptures et objets - créées spécifiquement pour les lieux. Elle accueille également des œuvres de collection prêtées par les artistes, des portraits et autoportraits, des œuvres des uns appartenant aux autres. Seront notamment présentées deux œuvres de Ben : "Je perds la boule" de la collection Parant et "Sans toit je meurs" de la collection Combas.

Ouverture

Entrée libre du mardi au samedi

Du 6 juillet au 14 septembre 2019, de 10h à 13h et de 14h30 à 18h30 (ouvert le 15 août)
Villa Beatrix Enea et Galerie Georges-Pompidou

Du 17 septembre au 2 novembre 2019, de 10h à 12h et de 14h à 18h
Villa Beatrix Enea

Catalogue d'exposition

En vente sur place 10 €

Contact