Imprimer la page
Sculptures. Exposition présentée dans le cadre de « Anglet-Ansbach, 1968-2018, cinquante ans d’amitié ». Entrée libre au Patio de l’Hôtel de Ville du 8 septembre au 5 octobre 2018.

Dans le cadre de "Anglet-Ansbach, 1968-2018, cinquante ans d’amitié", la Ville d’Anglet invite l’artiste allemand Thomas Röthel qui présente une sélection de ses sculptures en acier de grandes dimensions, aux formes délicates et aériennes.

« La conquête mythique des forces de la nature n'est possible pour l’homme que par la subordination à ces mêmes forces de la nature. » insiste Thomas Röthel.

Dans l’observation constante du processus de création, dans l’harmonie avec la matière ainsi qu’avec le matériau, l’artiste accompagne la « naissance » de sa dernière œuvre et fait signe aux cinq assistants d’arrêter quand l’effet du levier doit être stoppé. Des forces gigantesques ont alors agi sur le matériau, qui avait été chauffé pendant des heures dans sa phase de mise en forme. Si une telle sculpture monumentale doit être créée, la journée de travail de l’artiste commence au lever du soleil avec huit heures de chauffage au poêle à charbon.

Une forme d’archaïsme dans le processus créatif, voilà ce qui captive et passionne Thomas Röthel depuis plus de deux décennies : l’utilisation du feu et d’outils pour dompter la matière, le matériau brut qui s’oxyde au fil du temps, et l’idée que ce geste de création remonte aux origines de l’humanité. L’artiste décline à profusion des motifs artistiques récurrents et joue sur l’inclinaison des pièces, crée une dynamique entre équilibre et déséquilibre ou encore un effet miroir entre deux pièces identiques subtilement réchauffées par la lumière. Il donne à voir une œuvre tout en contraste, massive et délicate à la fois, aérienne bien que résolument ancrée.

Thomas Röthel

Né en 1969 à Ansbach, Thomas Röthel se forme dans un premier temps à la sculpture sur bois. Puis à l’Académie des arts de Nuremberg, de 1992 à 1998, il étudie avec le professeur Hölzinger et s’ouvre à la construction architecturale et aux questions d’art et d’espace public. Depuis 1995, il travaille l’acier et sculpte des œuvres monumentales. Il travaille en freelance depuis 1998

Ouverture

Entrée libre du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h30.
Samedi 15 septembre (Journées du patrimoine), de 10h à 13h et de 14h30 à 18h.

Contact